PRIORITE

Croissance inclusive &

Accès aux services de base

Contexte

Au Togo 53,5% (2017) de la population vit sous le seuil de pauvreté. L’accès aux services sociaux de base reste limité: 29 % de la population vit à plus de 5 kilomètres d’une structure de santé et 38,2 % n’a pas accès à l’eau potable. La pauvreté multidimensionnelle qui touche le Togo s’explique, entre autres, par une faible diversification économique. En effet, l’économie togolaise est dominée par le secteur informel et l’agriculture, qui représente 41 % du produit intérieur brut et se caractérise par une productivité et une compétitivité faibles ainsi que par la pauvreté endémique des agriculteurs (72,6 % en 2015). Les inégalités persistent malgré la réduction du taux de pauvreté, le coefficient de Gini étant passé de 0,393 en 2011 à 0,427 en 2017. Les milieux ruraux et péri-urbains sont particulièrement affectés, avec une incidence de la pauvreté monétaire supérieure à la moyenne nationale. La région septentrionale est la plus pauvre du pays.

Ainsi, malgré une réduction du taux de chômage de 6,5 à 3,4%, le sous-emploi a progressé de 22 à 24,9% entre 2011 et 2015. Les hommes sont touchés par ce phénomène à hauteur de 25,8% contre 24,1% pour les femmes. L’analyse spatiale montre que les actifs du Grand Lomé (29,2%) se retrouvent plus en situation de sous-emploi comparativement à ceux d’autres milieux urbains (25,3%) et du milieu rural (22,9%). Les principaux obstacles à l’emploi sont liés à l’inadéquation entre les compétences des jeunes et les besoins du marché du travail ainsi qu’au manque d’opportunités économiques.

En réponse à ces défis, le Togo met en œuvre le Plan National de Développement (PND) 2018-2022 qui a pour but, de transformer structurellement l’économie pour une croissance forte, durable, résiliente et inclusive. Le gouvernement souhaiterait, accroitre l’indice de développement humain de 0,484 à 0,554 entre 2014 et 2022, ainsi que diminuer la pauvreté monétaire de 55,1% à 44,6%. Il désire également réduire le taux de chômage à 2,6% et celui du sous-emploi à 19,4% en 2022.

Nos interventions

Le PNUD travaille avec le Gouvernement à la réalisation des Objectifs du PND y compris à travers le pilier 2 de son CPD 2019-2023 qui vise à promouvoir une croissance inclusive et à éliminer les inégalités d’accès aux services de base. Ses interventions s’articulent autour de 2 portefeuilles de projets.

Le premier portefeuille est intitulé « Appui à l’employabilité et au développement de l’entrepreneuriat, en particulier pour les femmes et les jeunes ».

Il postule que : « les jeunes et des femmes auront une meilleure qualité de vie grâce à une augmentation de leur revenu, qui sera effective à travers leur insertion professionnelle et l’acquisition des compétences requises par le marché du travail, le renforcement du système d’information sur le marché du travail ainsi que du cadre légal et institutionnel de la promotion de l’emploi, le développement de l’entrepreneuriat, sans oublier la mise en œuvre des solutions innovantes. Ceci est possible dans le cas où toutes les parties prenantes s’engagent à une meilleure coordination de leurs interventions,  le secteur privé s’implique plus fermement, la culture de la performance se renforce et si une meilleure répartition des responsabilités est faite ».

Les projets sous ce portefeuille sont :

  1. Projet Création Emplois et Revenus (en cours de mise en œuvre)
  2. Plan d’initiation « Appui à l’employabilité et au développement de l’entrepreneuriat » (en cours de mise en œuvre)
  3. Programme YouthConneckt Togo (en cours d’élaboration)
  4. Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion professionnelle (à élaborer)

Le second portefeuille « Appui au développement communautaire » vise à l’élimination des inégalités d’accès aux services de base.

Ainsi, les populations dans les localités rurales et semi-urbaines auront accès de manière durable à des services sociaux de base et un meilleur pouvoir d’achat, grâce à la mise à disposition des infrastructures et d’équipements, des capacités renforcées en matière de gestion et de suivi des infrastructures, des équipements économiques et sociaux, à la promotion de l’entreprenariat social et coopératif ainsi qu’à une meilleure compétitivité des organisations professionnelles.

Les projets du portefeuille sont :

  • Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) (en cours)
  • Projet de promotion des solutions innovantes ( Country Accelerator Lab) (En cours)
  • Le projet d’accès des produits locaux aux marché : mise en place d’un système de traçabilité
  • Projet de développement communautaire (à élaborer)

 

Nos réussites

Le PNUD a contribué sur le cycle 2014-2018 à la réalisation des objectifs de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi 2013-2017. Ainsi, à travers la mise en œuvre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) toujours en cours de mise en œuvre et du projet de Création d’emplois et de revenus, les principaux résultats sont les suivants.

En matière de création d’emplois :

·        l'appui du bureau a permis la création de 741 emplois à temps partiel et 330 emplois à plein temps dont 35,76% pour les femmes ; 33,4% des emplois à plein temps ont été créé dans le cadre de la gestion durable des ressources naturelles. L'appui à l'autonomisation économique des femmes et jeunes s’est poursuivi en 2017 et a permis la création de 118 emplois à plein temps supplémentaires soit une augmentation de 28% d'emplois créés par rapport à 2016.

·        Dans le domaine de la formation à l’entrepreneuriat, les interventions du PNUD ont visé principalement : i) la formation de 183 jeunes dont 29 femmes en techniques de création d'entreprise et 34 jeunes en qualification Métier en techniques Agropastorale ; ii) le Fond d’Appui aux Initiatives Economique des Jeunes avec la formation de 217 jeunes et femmes en techniques de création et de gestion d'entreprise et en qualification métier.

·        Le centre entrepreneurial des Femmes INNOV'UP avec l'appui du PNUD a incubé 50 entreprises portées par des femmes et accompagné 900 femmes à travers le programme de coaching (mentorat), les rencontres et les échanges. Dans ce cadre, 39 femmes leaders expérimentées et de très haut niveau ont été mobilisées pour accompagner les jeunes filles en quête de développement personnel. Les sensibilisations ont touché 400 jeunes filles sur la culture entrepreneuriale et 300 volontaires nationaux en entrepreneuriat.

En matière de promotion du développement communautaire et de réduction des inégalités d’accès aux services de base :

A travers le PUDC, à fin 2018, 310 000 personnes des zones rurales et semi urbaines ont accès à l’eau potable, 350 000 personnes des zones rurales et semi-urbains ont accès aux soins de santé, 283.850 personnes (50% de femmes) ont accès à l’énergie renouvelable, 220 000 personnes (70% de femmes) ont amélioré leurs revenus.

 

En savoir plus

Chargement en cours…
Chargement en cours…
Chargement en cours…

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global