Le Chef de l'Etat togolais, M. Faure E. Gnassingbé ((au centre) entouré de Mmes Oulimata Sarr, ONU femmes et Victoire Tomegah-Dogbé, Premier Ministre, . En arrière plan, Mme Lolonyo Apedoh-Anakoma, ministre de la promotion d ela femme et M. Aliou Mamadou Dia, Représentant résident du PNUD

Après une campagne active à la suite de son lancement le 23 juillet 2021 au Togo, le mouvement HeForShe a rencontré une véritable adhésion et mobilisé différents acteurs de la société civile, du secteur privé et des personnalités de haut rang pour leur engagement en faveur de la lutte pour les droits et l’autonomisation des femmes.

Ce 15 octobre 2021, le président de la République Togolaise, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé s’est vu décerné la médaille de Champion de HeForShe pour son leadership et ses multiples actions en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.  

Reçue en audience au palais de la présidence de la République du Togo, Mme Oulimata Sarr était accompagnée du Coordonnateur résident par intérim du système des nations unies et représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo, M. Aliou Mamadou Dia.

La Directrice régionale de ONU-Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mme Oulimata Sarr, arrivée spécialement pour la circonstance a remis au Chef de l’État togolais la prestigieuse distinction en présence de Madame le Premier Ministre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé et de la ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’Alphabétisation, Mme Adjovi Lolonyo Apedoh-Anakoma.

"J’ai eu le plaisir de recevoir Mme Oulimata Sarr. A travers elle, je tiens à remercier le bureau national du PNUD et le bureau régional de ONU Femme pour l’attribution de la distinction. Cette reconnaissance qui honore notre pays pour ses efforts dans la promotion du genre, l’autonomisation de la femme et les droits de la petite fille, est une incitation à faire davantage pour une société plus équitable " a déclaré le Chef de l’État, Son Excellence Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

À sa sortie d’audience, la Directrice régionale a félicité le Togo et spécialement le Président de la République pour son engagement à faire de l’égalité un combat qui implique et interpelle les hommes tout autant que les femmes. " Aujourd’hui, le Président de la République Togolaise a reçu son pin de HeForShe. C’est un homme très engagé qui a nommé des femmes à des postes de décision et à des portefeuilles très substantiels. (..). En recevant son pin d’homme champion, il rejoint un groupe très prestigieux d’hommes d’État, de Chefs d’État et de gouvernement qui disent je soutiens ma femme, je soutiens ma fille, je soutiens ma sœur " a-t-elle déclaré.

Plusieurs sujets ont été évoqués lors des discussions avec le Président de la République selon Mme Sarr. " Nous avons parlé de la parité. Nous sommes venus faire un plaidoyer pour que le Togo puisse augmenter la représentativité des femmes à des postes de décision. Beaucoup de choses ont été faites, mais nous aimerions pour le Togo un gouvernement paritaire, pourquoi pas une Assemblée nationale paritaire. Nous avons aussi parlé des ressources allouées aux femmes, donc une initiative très importante qui se fait déjà dans le pipe-line, comment réserver une partie de la commande publique aux femmes et aux jeunes.  Je pense que le gouvernement est déjà sur cette lancée-là. Nous avons trouvé une oreille très attentive du Président de la République. Et nous tenons à le féliciter pour toute son action autour de l’agenda des femmes, de l’autonomisation de la femme togolaise " a-t-elle ajouté.

La Directrice régionale de ONU-Femme s’est dit convaincu qu’il faut libérer le potentiel de la femme togolaise par rapport à ses droits, par rapport à la représentativité, par rapport à son autonomisation.  " Nous sommes sortis de cette audience réconfortés par l’engagement du Président de la République qui porte son pin de HeForShe".

Elle enfin rendu un hommage à l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour la réussite de la campagne au Togo.  " Nous tenons à remercier tous les hommes qui se sont engagés à nos côtés, les jeunes, les influenceurs, les médias, les chefs religieux et les chefs traditionnels, les membres du gouvernement, hommes et femmes pour vraiment un monde plus juste, pour un développement ancré sur une justice sociale, et c’est ce que nous sommes venus faire aujourd’hui à la présidence " a-t-elle conclu.

Au Togo, la représentativité des femmes dans les instances décisionnelle a évolué. Elle est passée de 23 % en 2019 à 35% en 2021.

Le " HeForShe " est un mouvement mondial de solidarité en faveur de l’égalité des sexes, l’autonomisation et les droits des femmes, lancée par l’ONU Femmes en 2014. Son objectif est de faire participer les hommes et les garçons dans le combat pour l’égalité de sexes et le respect des droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités dont les femmes et les filles font l’objet, en vue d’éliminer toutes formes de violences basées sur le genre. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Mme Meteteiton Houmey Eklu-Koevanu, Chargé de programme, Point focal Genre, meteteiton.houmey@undp.org  

M. Emile Kenkou, Spécialiste de la Communication, Programme des Nations Unies pour le développement, emile.kenkou@undp.org , +228 98 21 54 47

Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Icon of SDG 05

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global