Photo de famille des jeunes lauréats au concours. Photo PNUD Togo

Depuis la survenue de la crise à coronavirus au Togo, le PNUD apporte de multiples appuis au gouvernement, aux organisations de la société civile (OSC) et au secteur privé togolais. Une réponse appropriée pour endiguer cette pandémie aux plan sanitaire, socio-économique et communautaire.

Parmi les couches les plus ciblées se trouve la jeunesse pour laquelle Action collective pour le développement intégral de l’enfance et de la jeune fille (ACDIEF) a reçu l’appui financier du PNUD pour l’organisation d’un concours dénommé : " Concours communauté jeunesse contre covid-19 et innovation en droits humains ". Le but est de permettre à tout jeune togolais au travers d’une vidéo produite grâce à son téléphone portable et diffuser sur les réseaux sociaux de véhiculer des messages de sensibilisation sur les modes de transmission, les mesures barrières et la protection des droits humains.

" Pour lutter contre la maladie, on ne peut pas se permettre de laisser la couche la plus représentative de la population togolaise. Nous, en tant que structure de jeunes, avons pensé à la jeunesse " a déclaré M. Koudjovi Gadje, le premier responsable de ACDIEF.

Lancé du 16 mai dernier au 5 juin, ce concours a vu la participation de plus d’une centaine de jeunes. 80 furent sélectionnés au premier tour. Puis 40 au second parmi lesquels 15 définitivement sont sortis la qualité de leur travail et le maximum de personnes que leurs productions ont touché sur les réseaux sociaux

Ce vendredi 3 juillet 2020, tous étaient présents à la cérémonie de remise de prix organisée en leur honneur en présence des concernés et d’un parterre d’invités trié sur le volet. Une cérémonie tenue à la maison des jeunes sise à Amadahomé à Lomé " Ce fut une grande réussite " a dit M. Idrissou Lanbandé qui représentait le Représentant Résident du PNUD Togo

" Notre politique au PNUD c’est d’accompagner la réponse au Covid, mais d’anticiper et de travailler sur la phase post Covid-19 qui va certainement changer notre approche de travailler, qui nous impose d’ores et déjà à repenser notre manière de faire du développement, de se focaliser sur les questions les plus importantes pour le pays : la santé, l’éducation par exemple. Il faudrait aussi bien le gouvernement que l’ensemble des partenaires techniques et financiers puissent voir comment accompagner le pays sur toutes ces questions et à anticiper les réponses en cas de survenue d’une quelconque pandémie. " a affirmé Aliou Dia, le Représentant résident du PNUD.

L’initiative a été salué par les jeunes qui ont promis poursuivre la sensibilisation sur les réseaux sociaux. Tous sont repartis avec un ordinateur portable.

Keleou Alpha Bakoubadi a occupé le premier rang. Il vient de la région de la Kara, ville située à plus de 400 km de Lomé la capitale. " Je suis très heureux pour le prix reçu. Je pense continuer le travail qui ne vient que commencer. J’ai énoncé dans ma vidéo les gestes barrières, un message pour dire aux populations que blanc ou noir peuvent tous contracter la maladie. Il est important que chacun porte son masque et respecte la distanciation sociale. Je voudrais remercier ACDIEF et le PNUD pour leur prix de motivation qu’ils m’ont apporté en matière de lutte contre la covid-19 ".

" Tant que la pandémie n’est pas finie, on ne peut pas dire qu’on est satisfait. Il est vrai que nous avons reçu un prix à cause du concours mais ici il s’agit de plus de vies. Nous devons continuer la sensibilisation peu importe les prix " a indiqué pour sa part Mlle Akate Lydia, arrivée seconde à ce concours dont les vidéos produites ont touché à ce jour plus de 4 000 personnes.

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global