Un espace de travail entièrement équipé pour permettre d'éclore le génie créateur des jeunes. Crédit photo : Emile Kenkou

A l'instar du K Lab au Rwanda dont il est le modèle, le Togo s’est doté aujourd’hui d’un incubateur dénommé "Nunya Lab" qui signifie en langue locale éwé « le centre du Savoir ».  Financé à hauteur de 75 millions de francs CFA ( environ 125 000 USD) par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo, ce laboratoire se veut être un hub de créativité pour l’entreprenariat des jeunes togolais.  

"Il s’agit d’un laboratoire de connaissances qui va proposer des solutions innovantes aux problèmes de développement des jeunes" a déclaré Mme Victoire Dogbé, la ministre du développement à la base, de l’artisanat et de la Jeunesse. Et de préciser que "C’est une plateforme visant à promouvoir les talents. Notre ambition est de voir émerger à travers ce hub, une nouvelle classe de jeunes entrepreneurs. C’est un tremplin, un outil de développement des jeunes par les jeunes".

Pour sa part, le Représentant résident du PNUD au Togo a dit toute la fierté pour son organisation de contribuer à la recherche de solutions aux nombreux défis auxquels font face les jeunes aujourd’hui. Parmi ceux-ci, Aliou Dia a mis en avant le problème de chômage et de débouchés auquel la jeunesse africaine est confrontée. Pour lui, l’entrepreneuriat se positionne comme une solution de premier ordre.  Et pour que l’entrepreneuriat prospère, a-t-il souligné, il est nécessaire de mettre en place un cadre et un environnement pour initier, tester des idées et des solutions nouvelles au bénéfice de tous les jeunes togolais qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat et l’innovation.

"Voilà la raison d’être du Nunya Lab. Il vise à doter les jeunes porteurs de projets ou chercheurs d’emploi des compétences nécessaires à la création et à la gestion d’entreprises et à leur fournir des conseils en orientation professionnelle", a-t-il dit.

"Cet incubateur est un lieu où il vous est permis de vous tromper, de créer des prototypes et de faire autant d’essais que cela est nécessaire" a ajouté M. Dia.

C’est un espace de coworking ouvert aux jeunes de Lomé et même de l’intérieur du pays où ils pourront suivre les formations professionnelles, profiter d’une mise en relation renforçant ainsi la dimension de partage d’expériences.

Selon Darwin AYAOVI responsable de NUNYA LAB, "le défi est de pouvoir permettre aux jeunes togolais qui sont innovants d’intégrer l'incubateur, être accompagné, être financé, de lever les fonds et créer la richesse dans notre pays".

La cérémonie de lancement dudit centre s’est déroulée en présence de plusieurs invités et autres personnalités dont l’ambassadeur d’Egypte au Togo, Dr Hossam Hussein, le Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Togo, M. Damien MAMA,  la Directrice du Fonds d’Appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), Mme Gbadamassi, le Manager du K-Lab du Rwanda, M.Aphrodice Mutangana ainsi que des hauts cadres de l’administration publique et du secteur privé. 

Plus de photos ici: https://www.flickr.com/photos/pnudtogo/

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global