M. MAMA (centre) s'adressant à ses collègues du SNU. Photo : PNUD/Emile Kenkou

A l’ occasion de la Journée des Nations Unies, le système des Nations Unies (SNU) au Togo a tenu sa première session annuelle d’échanges inter-agences. Consacrée à la réforme en cours au sein de l'Organisation des Nations Unies (ONU), elle a permis à l’Equipe de Pays de rappeler sa détermination à mettre en œuvre les actions nécessaires pour contribuer effectivement aux priorités nationales de développement.

"Ensemble, nous devons être plus que la somme des entités individuelles" a indiqué Damien MAMA, le Coordonnateur Résident du SNU et Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo. Il présentait à ses collègues des agences, les implications du programme de réformes en cours.

 Ces réformes mettent en avant une nouvelle génération d’équipes de pays – organe de direction au niveau pays composé des chefs d’agence – sous le leadership d’une coordination résidente revigorée, qui se base sur la synergie des mandats des agences pour mener à bien des actions conjointes efficaces au profit des personnes, notamment les plus vulnérables.

Cette synergie est assurée par le parfait alignement des objectifs de développement inscrits dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022), dont vient de se doter le Togo, et le Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD) 2019-2023 en cours d'élaboration, "véritable feuille de route des activités menées par le SNU sur le plan national" selon Nicolas Kazadi, Economiste et Conseiller pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Le plus grand défi pour la mise en œuvre d’activités conjointes reste la capacité du personnel inter-agence à collaborer en résolvant les questions de leadership, de visibilité, etc. A cet égard, le Représentant Résident du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a introduit l’exemple de la « stratégie des Nations Unies pour la jeunesse » comme un thème fédérateur qui s’inscrit dans la stratégie globale de l’Organisation et devant permettre au Togo de répondre à un défi de développement majeur dans le monde : le bien-être des jeunes, notamment de la jeune fille. « Un jeune sur 5, a-t-il indiqué, n’a ni accès à l’éducation ou à l’emploi nécessaire pour assurer son bien-être ».

Par ailleurs, le programme de réformes met le SNU face à ses responsabilités en matière d’équité et d’égalité. Il vise à faire abolir l'exploitation et les abus sexuels, aboutir à la parité hommes-femmes au sein de l'Organisation et promouvoir un environnement où chacun peut réellement s’approprier les valeurs d’équité au-delà du lieu de travail jusque dans nos foyers. « Nous avons une tolérance zéro face aux abus, notamment les abus sexuels » a réaffirmé M. Mama. « Nous nous devons d’assurer un environnement équitable tant au travail que dans nos foyers, notamment en faveur des femmes car elles sont les premières victimes. »

Célébrée chaque année le 24 octobre, date anniversaire de l’adoption de la Charte des Nations Unies en 1945, la Journée des Nations Unies est l’occasion de mettre en exergue les réalisations de l’Organisation des Nations Unies dans sa globalité et pousser la réflexion sur les actions à mettre en œuvre pour mieux servir les peuples et les nations.

Vue partielle du staff lors des échanges. Photo PNUD/Emile Kenkou
Icon of SDG 01 Icon of SDG 04 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe