PUDC : Assainir le cadre de vie et lutter contre la pauvreté

18 sept. 2017

Echange de documents entre la RR du PNUD et la Ministre du Développement à la base (gauche). Crédit photo : @emilekenkou/PNUD Togo

Le PNUD a signé deux importantes conventions avec des institutions gouvernementales pour plus d’un milliard de francs CFA.

Ces deux accords de partenariat ont été signées le 11 Aout 2017 avec le ministère du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, d’une part, et le ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du cadre de vie, de l’autre pour un montant global de 1,67 milliard de francs CFA.

Le PNUD entend ainsi confier à ces deux départements ministériels, la réalisation d’un certain nombre d’activités prévues dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la composante 1 du Programme de développement communautaire (PUDC).

"Les deux conventions que nous avons signées entrent dans la mise en œuvre des activités du PUDC, notamment un volet qui concerne l’assainissement et le cadre de vie et l’autre qui vise à renforcer le programme national des plateformes multifonctionnelles. Cet appui vient en complément de ce que le PUDC fait déjà dans le domaine des pistes rurales, de la santé, de l’éducation, de l’énergie", a souligné la Représentante du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo N’Diaye.

La première convention signée entre le PNUD et le Ministère du développement à la base, porte sur un montant total de 974 millions de francs CFA et servira à l’installation de quarante plateformes multifonctionnelles solaires sur toute l’étendue du territoire.

"Les plateformes multifonctionnelles constituent un puissant outil de réduction de la pauvreté et elles promeuvent aussi le leadership et l’entrepreneuriat féminin. Mais plusieurs de ces plateformes utilisent le gasoil pour leur fonctionnement et leurs recettes dépendent du prix du gasoil. Aujourd’hui, avec ce financement, nous allons vers les plateformes solaires qui seront beaucoup plus écologiques et plus rentables pour les communautés", a déclaré Mme Victoire Tomegah-Dogbé, la ministre du développement à la base.

La plateforme multifonctionnelle est une entreprise de services énergétiques créée et gérée par un groupement de femmes ou un groupement mixte au sein des villages. Lancées en 2011, les plateformes multifonctionnelles dont deux solaires, sont environ 237 aujourd’hui sur l’ensemble du pays.

La seconde convention entre le PNUD et le ministère de l’urbanisme -- d’un montant de 93 millions de F.CFA -- permettra de couvrir une partie du volet assainissement dont la réalisation est confiée à l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP).

Pour le Ministre Fiatuwo Kwadjo Sessenou, “ il s’agira essentiellement pour l’ANASAP d’épurer les caniveaux qui conduisent les eaux usées vers les bassins de rétention d’eau. Cette convention vient renforcer ce qui se fait déjà par l’ANASAP et permettra de trouver d’autres moyens supplémentaires et complémentaires pour rendre les actions plus efficaces et plus durables", a-t-il dit.

Pour rappel, le PUDC a été adopté en janvier 2016, par le Gouvernement togolais. Il cible principalement les populations pauvres vivant dans les zones peu ou mal desservies par les interventions de l’Etat. Financé par l’Etat togolais à hauteur de 155 milliards de francs CFA (environ 258 millions de dollars), il est exécuté par le Programme des Nations Unies pour le développement.

Ce programme a pour objectifs de contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base. Le PUDC est structuré autour de quatre composantes à savoir :

  • Le développement d’infrastructures et équipements socio-économiques de base ;
  • Le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux ;
  • Le développement de l’entreprenariat rural ;
  • Le développement d’un système d’information géo-référencée des infrastructures et équipements.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe