PUDC : quels indicateurs pour un meilleur suivi-évaluation ?

21 sept. 2016

Photo de famille des participants à l'atelier de validation des indicateurs. Crédit photo: Emile Kenkou/Pnud Togo

Des acteurs impliqués dans le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et des experts du Centre de Suivi Écologique du Sénégal (CSE) se sont réunis le 20 septembre 2016 pour  examiner et valider la liste des indicateurs dudit programme.

Soutenu par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le PUDC a pour principal objectif d’améliorer l’offre des services sociaux de base et d’impliquer les populations le développement économique et social de leur localité.

L’ouverture des travaux a été présidée par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, Directrice de cabinet de la Présidence de la République et ministre du développement à la base, en présence Mme Khadiarta Lo N’diaye, Représentante résidente du PNUD et de M. Yao N’Guessan, Directeur général de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques  (INSEED).

Selon Mme Tomégah-Dogbé, la conception et la mise en œuvre de ce programme répondent au défi de réaliser l’inclusion sociale, principal facteur de cohésion sociale. Le gouvernement a mis en œuvre plusieurs programmes et projets qui couvrent quasiment tous les secteurs de la vie économique et sociale. Ils ont permis d’améliorer le bien-être des populations. Ainsi entre 2011 et 2015, l’incidence de la pauvreté est passée de 58,7% à 55,1%.

"Le PUDC constitue un nouveau paradigme. La mise en place d’indicateurs pertinents répond également à un souhait d’améliorer la gouvernance en l’orientant vers les résultats. Le gouvernement a démontré qu’il est prêt à se plier aux exigences de redevabilité et les indicateurs sont le moyen pour nous de nous assurer que les actions envisagées atteignent les résultats espérés", a-t-elle souligné.

La ministre a appelé à une fédération d’énergies autour de ce programme qui est un "véritable levier sur lequel doit s’appuyer le Togo pour son développement humain durable".

Pour Mme Khadiarta Lo N’Diaye, le PNUD a su aussi mobiliser l’expertise nécessaire dans la phase de formulation du Programme et s’attèle dans cette phase de mise en œuvre à créer les conditions de participation de tous les acteurs à toutes les étapes. La réussite de ce programme dépend véritablement de l’implication de tous les acteurs, a-t-elle insisté.

"Le PNUD va renforcer son soutien et son accompagnement au gouvernement et au peuple togolais dans sa marche vers le progrès et le bien-être", a affirmé Mme Khadiarta Lo N’Diaye.

Le PUDC sera exécuté sur trois ans (2016- 2018) et cible les populations rurales et semi-rurales. Il comprend quatre composantes majeures : le développement des infrastructures socio-économiques de base, le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux, le développement de l’entrepreneuriat rural et la création d’un système de géo- localisation des infrastructures

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe