TOGO : Top départ pour le Programme d'urgence de développement Communautaire

4 juil. 2016

A la suite du Président togolais Faure Gnassingbé (à droite), Mmes Toure et Lo Ndiaye du PNUD ont marqué de leurs empreintes la cérémonie de pose de la 1ère pierre. Crédit photo Pnud Togo/Emile Kenkou

Le coup d’envoi  de la mise en œuvre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) a été donné ce 30 juin 2016 à Mandouri (650 km à l’extrême nord de Lomé) par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

Cet ambitieux programme doté de plus 155 milliards de francs CFA (environ258 millions de dollars US) et piloté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), vise à améliorer de façon significative les conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures et services sociaux et économiques de base et la réduction des inégalités sociales au Togo.

" C’est grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) que nous avons pu réaliser ce programme d’urgence qui ne se substitue pas à ce que nous avons prévu ", a souligné le Président de la République togolaise devant un parterre de personnalités et une foule de populations de la région septentrionale du pays. " Quoi qu’il arrive, les fonds nécessaires seront trouvés par le gouvernement et mis à la disposition du PNUD pour la réalisation des projets ", a t-il ajouté.

Seront réalisées dans le cadre de ce programme, des infrastructures socio-économiques de base, notamment des bâtiments scolaires, des cliniques mobiles, des points de forage d’eau, des pistes rurales... Les acteurs nationaux et locaux verront leurs capacités institutionnelles renforcées. Ce programme fait également la part belle au développement de l’entrepreneuriat rural et à un système de géolocalisation des infrastructures et équipements.

" Les différents rapports montrent que la pauvreté a connu une baisse au Togo entre 2006 et 2015 (58,3%). Toutefois, cette dynamique positive n’occulte pas la nécessité d’intensifier les efforts déjà en cours surtout dans le milieu rural et la périphérie des grandes villes où continue à se concentrer la pauvreté " a pour sa part déclaré la Représentante résidente du PNUD, Mme Khardiata Lo N’diaye.

L’envoyée spéciale du Directeur régional du PNUD et Coordonnatrice de la Plateforme pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre du PNUD, Mme Nana TOURE a réitéré le soutien et l’engagement de l’institution onusienne aux plus hautes autorités du pays.

Le PUDC bénéficie pour la première fois au Togo des procédures « fast track », permettant de réduire sensiblement les délais de passation des marchés et ainsi, accélérer la mise en œuvre, tout en garantissant la transparence et la qualité des résultats.

A l’issue de la cérémonie, la première pierre symbolisant la construction des infrastructures socioéconomiques de base du PUDC dans la localité a été posée.