Togo : le PNUD et le Japon poursuivent leur soutien au maintien de la paix en Afrique

6 juil. 2015

L'ambassadeur du Japon remet symboliquement une clé du bus au Chef d'Etat major adjoint des FAT. Crédit photo : Pnud Togo/Emile Kenkou

Le PNUD et le Japon ont renouvelé leur soutien auprès du centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix au Togo en leur dispensant matériel, formations et soutien technique.

Environ 2 400 militaires des forces de défense et de sécurité en fin de formation ont reçu leurs certificats la semaine dernière. Ces derniers ont été formés dans divers domaines, dont la protection des civils, le leadership et la gestion de stress, la menace des engins explosifs improvisés et la connaissance des mines et engins non explosifs liés aux opérations de maintien de paix.

Ces militaires sont pour la plupart déployés sur divers théâtres d’opérations de maintien de la paix notamment au Darfour, en République de Côte d’Ivoire et au Mali.

De plus, deux bus d'une capacité de 70 places ont été remis au centre. Ils permettront de transporter plus aisément les troupes sur le terrain.

Le Japon apporte son assistance à 13 institutions dans 12 pays en Afrique pour contribuer au renforcement du maintien de la paix. Au cours de l’année 2014, le Japon a octroyé plus 1,7 millions de dollars à travers son  partenariat avec le PNUD.

« Je me réjouis de voir ce Centre mis en valeur efficacement. Je salue l’expertise et le savoir-faire du PNUD qui a contribué à faciliter l’exécution de ce projet. », a déclaré l’Ambassadeur du Japon au Togo, Hiroshi Kawamura.

« Sans maintien de la paix, il n’y a aucune ouverture pour le développement. C’est pourquoi la collaboration du Japon permet aux pays touchés par la violence de faire la transition vers la paix, et d’envisager un retour à la stabilité et la reprise du développement, » a souligné la Représentante résidente du PNUD au Togo, Khardiata Lo Ndiaye.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe