Election 2015 au Togo, le PNUD appuie la FOSEP

12 déc. 2014

Mme Lo Ndiaye et le ministre de la Sécurité, le Col. Yark échangent les documents après la signature

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) appuie la formation des agents de la « Force Sécurité Election Présidentielle 2015 » (FOSEP) au Togo.

Une lettre d’Accord a été signée ce matin dans ce sens par la Représentante Résidente du PNUD, Mme Khardiata Lo Ndiaye et le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Yark Damehame, en présence d’autres membres du gouvernement, du Président de la Cour Constitutionnelle, de la CENI (commission électorale nationale indépendante), des partenaires au développement et de la société civile.

A travers cet accord, le PNUD met à la disposition dudit ministère 110, 522,700 FCFA soit 221,045 USD. Ces fonds serviront à appuyer la formation de 200 formateurs et 7,800 agents de la FOSEP-2015 pendant les 10 semaines de formation, ainsi que la mise à disposition du matériel de formation sur le maintien de l’ordre public, les règles de bonne conduite en période électorale et les droits humains.

Mme Lo Ndiaye a rappelé que « la signature de cet accord fait suite aux recommandations de la mission d’évaluation des besoins électoraux (NAM) lors de sa visite fin octobre au Togo et qui a recommandé que la communauté internationale et les Nations Unies apportent un accompagnement au processus électoral de 2015 aux côtés des institutions de gestion des élections qui en ont la charge opérationnelle directe ». Elle a également indiqué que cet appui répond à la requête d’assistance du Ministère de la Sécurité formulée à l’endroit du système des Nations Unies. L’objectif à terme, a t-elle souligné, est de "disposer d’une force bien formée sur le maintien de l’ordre et sensibilisée aux principes basés sur les droits de l’homme, les règles des bonne conduite, la prévention et gestion des conflits".

Le ministre Yark s’est pour sa part réjoui de l’appui constant du Système des Nations Unies dans le cadre des différents processus électoraux qu'a connu le pays. "Outre les moyens logistiques qu’exigeront les activités de la FOSEP 2015, le gros du travail repose sur la formations des femmes et hommes qui vont composer cette force" a-t-il indiqué et d’ajouter que ce protocole d’accord va "nous permettre de dérouler l’une des plus importantes partie du chronogramme de nos activités".

Les formations démarrent le 16 décembre 2014. Elles seront destinées dans un premier temps à la formation des formateurs issus de la police, de la gendarmerie et du corps des gardiens de préfecture avec l’implication et l’expertise du Bureau régional des Nations Unies pour la Paix et le désarmement en Afrique (UNREC), du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH), du Comité international de la Croix rouge (CICR) et de la Fondation Hanns Seidel.

La FOSEP 2015 a été créée par le décret du 09 octobre 2014 en vue de maintenir la paix, assurer la sécurité ainsi que la libre circulation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire, avant, pendant et après les élections présidentielles de 2015.

Le PNUD, à travers le « Projet d’appui à la consolidation d’une infrastructure de paix durable du Togo », lancé le 14 novembre 2014, entend poursuivre ses efforts pour consolider la paix et promouvoir la démocratie dans le pays.

Plusieurs activités sont en cours pour accompagner les organisations de la société civile, les média comme plateformes et réseaux pour la prévention de conflit, la médiation et la consolidation d’une infrastructure de paix.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe