Protection de l’environnement : le PNUD et le FEM financent 11 nouvelles organisations de la société civile togolaise

20 déc. 2013

Accolade entre la Représentante du PNUD et une des bénéficiaires après la signature des documents. Photo Kenkou/PNUD Togo

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo, l’une des agences de mise en œuvre du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) vient d’octroyer une nouvelle subvention non remboursable de plus 420.000 dollars US (environ 208 millions de F.CFA) à 11 nouvelles organisations de la société civile.

C’est la cinquième fois que des organisations de la société civile bénéficient du Programme de Micro-Financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) depuis 2009.

Au total 59 projets sont financés pour un montant total de plus de 1,630 million de dollars (environ 828 millions de F.CFA). Tous ces projets comportent des dimensions économiques destinés à la valorisation des produits issus de la diversité biologique et au renforcement des sources de revenus des communautés bénéficiaires.

Le PMF/FEM appuie et accompagne, jusqu’à 50.000 dollars US par projet, des actions identifiées par les communautés à la base et portées par les organisations de la société civile (Ongs, Associations de développement, Comités villageois de développement etc...).

La cérémonie de signature des protocoles de financement a eu lieu entre Mme Khardiata Lo Ndiaye, Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies et Représentante Résidente du PNUD au Togo et les représentants des 16 organisations de la société civile bénéficiaires. André Johnson, le ministre de l’environnement et des ressources forestières était également présent à cette cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de conférence du PNUD.

Selon Mme Khardiata Lo Ndiaye les bénéficiaires de ces financements doivent donner la priorité à l’investissement sur le terrain. "Ils doivent impliquer aussi les communautés pour lesquelles ces projets ont été soumis. Nous allons rechercher cette année, des champions. Nous allons mettre tous les projets en compétition pour donner un bonus supplémentaire à quelques organisations qui auront montré des résultats extraordinaires", a-t-elle souligné.

Pour le ministre de l’environnement, son département veillera à la bonne exécution de ces projets sur le terrain. "Nous veillerons à ce que la mise en œuvre de ces projets soit effective (…) Quand qu’il s’agit des questions relatives à l’environnement, la tâche n’incombe pas seulement à mon ministère, mais c’est un travail de tout le monde. Et je me réjouis de constater que la société civile participe à ce travail citoyen", a souligné André Jonson.

Les 11 projets portent sur la gestion des écosystèmes fragiles, la conservation des forêts sacrées, le développement de la foresterie rurale, le développement de système de production résilients aux changements climatiques, la promotion de systèmes durables de production agricole et maraichère, la valorisation des déchets plastiques et électroniques et la diffusion des technologies en matière d’énergie renouvelable. Ces projets seront mis en œuvre pendant les deux prochaines années.

Les 11 projets ont été retenus, parmi 127 projets reçus par le comité chargé d’étudier les dossiers. "Nous avons véritablement besoin d’agrandir notre capacité de production. A travers notre projet, nous récupérons des sachets vides d’eau qui, traînent dans les rues pour fabriquer des sacs divers et articles utilisables par tous les togolais", a confié Mme Aimée Abra Tenu, Directrice de l’Ong Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ Togo).
Sa structure a bénéficié d’une subvention de 46.000 dollars, fonds qui lui servira d’augmenter les capacités de production de l’atelier de recyclage de ces différents produits baptisé +Zamké+qui signifie en langue locale "réutilise moi de nouveau".

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe