Renforcer le rôle des acteurs en prévention et gestion des conflits

2 sept. 2013

Une des phases du déroulement des ateliers. Credit photo : PNUD Togo/Myriam Asmani

Comment renforcer les capacités des principaux acteurs politiques, de la société civile et des média à répondre aux questions liées à "l'Etat de droit et à la gestion des conflits." C'est l'objet d'une série de trois formations organisées par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec le ministère des droits de l'Homme et de la Consolidation de la Démocratie.  Une quarantaine de participants prennent part à la première série qui s'est ouverte ce 02 septembre en présence de nombreuses personnalités.

Pour le Représentant résident adjoint du PNUD au Togo, Damien MAMA, "le programme de renforcement des capacités qui s’entame aujourd’hui devra permettre au Togo de disposer d’un vivier de ressources formés en analyse des conflits, mécanismes de gestion et prévention des conflits et en techniques de médiation".  Il a ajouté que le  PNUD a choisi avec l’appui des partenaires comme l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Togo, d’initier en relation avec des organisations de la société civile "un programme d’alerte précoce et de prévention des conflits et violences avant, pendant et après les élections". 

Pour sa part, Le chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union Européenne, M. Guido Carrara a déclaré que "le sens de l’accompagnement de l’UE et du PNUD au gouvernement Togolais réside dans la nécessité de prévention des conflits à un stade précoce en agissant directement sur leurs causes profondes et en combinant, de manière appropriée, tous les instruments disponibles". "Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet "Consolidation de la paix et promotion des Droits de l’Homme» signé entre le gouvernement togolais et le PNUD" a rappelé le Directeur de Cabinet du Ministère des Droits de l’Homme, de la Consolidation de la Démocratie et de la Formation Civique, M. Laré Yempabou. Selon lui, ce projet poursuit un double objectif : "celui de la diffusion à un plus large public des mécanismes d’alerte précoce pour un recours plus systématique à ce type d’outil, et, celui de la mise en place de systèmes d’alerte efficaces sur la base desquels des stratégies nouvelles peuvent être développées et des actions planifiées."

Cette série de formation entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Consolidation de la Paix exécuté en relation avec le Ministère des Droits de l’Homme, de la Consolidation de la Démocratie et de la Formation Civique, sur un financement de l’Union Européenne et le Bureau de la Prévention des Crises et le Relèvement et en collaboration avec le Centre international de formation de maintien de la Paix Kofi Annan. Son objectif est de renforcer les capacités nationales togolaises en termes de prévention des conflits et de médiation.

Le second atelier de formation se tiendra du lundi 9 au vendredi 13 septembre et sera consacré à "L’analyse des conflits, médiation et négociation". Toujours organisé par le PNUD avec le Crisis Management Initiative (CMI) du Martii Ahtisaari Centre, cette seconde formation fournira aux bénéficiaires des connaissances fondamentales sur la paix convergente et transversale et les défis de gouvernance pertinents (impunité, accès à la justice, rôle des chefs traditionnels dans la prévention des conflits locaux, gouvernance locale, etc.). Elle sera suivie d’une dernière formation du lundi 16 au vendredi 20 septembre 2013.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe