Huit objectifs pour 2015

Où en sommes-nous ?

Le Togo, qui est sorti depuis 2006 d'une longue crise socio-politique ayant fortement freiné son processus de développement, n'en demeure pas en reste. Les difficultés dans la gestion des finances publiques entre 1991 et 2005, accentuées par une importante réduction de l'aide publique au développement, ont entraîné un fort désinvestissement dans tous les secteurs, notamment l'agriculture, l'éducation, la santé et les infrastructures économiques et sociales. Le manque de visibilité dans la politique de développement avait aussi entraîné un attentisme du secteur privé qui avait fortement réduit ses investissements. Ces difficultés sur le plan économique ont eu des incidences négatives sur le marché du travail aussi bien au niveau du secteur public que du secteur privé formel.

Dans ce cadre, la plupart des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) deviennent de plus en plus hors de portée d'ici 2015. Selon les conclusions du Rapport 2010 de suivi des OMD, seuls les objectifs portant sur l'éducation universelle et la lutte contre le VIH/Sida semblent atteignables si les efforts sont maintenus.

Le rôle du PNUD

Le PNUD s'attache, en collaboration avec un large éventail de partenaires, à créer des coalitions qui permettront de soutenir les objectifs au niveau global, national et régional. Ces coalitions ont établi des points de référence pour mesurer les avancées effectuées, et aident les pays à construire une capacité institutionnelle ainsi que concevoir les programmes et les politiques nécessaires à l'accomplissement des OMD.
Guidé par la stratégie des Nations Unies, le travail du PNUD consacré aux Objectifs du Millénaire se focalise sur la coordination globale et la localisation des efforts visant à :

  • Mobiliser le soutien aux OMD ;
  • Partager les meilleures stratégies pour accomplir les objectifs par le biais des meilleures pratiques, de réformes politiques et institutionnelles, de soutien à la mise en vigueur des politiques et d’évaluation des options du financement ;
  • Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes Suivre et enregistrer des progrès réalisés vers l’accomplissement des OMD ;
  • Soutenir les gouvernements dans leur démarche d’adaptation des OMD aux circonstances et défis locaux.

UNDP Around the world

You are at UNDP Togo 
Go to UNDP Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe