La terre, toujours inaccessible pour les femmes

Portrait de femme
L'accès à la terre, un frein à l'émancipation des femmes rurales. Crédit photo : PNUD Togo

Yalenli Lamisse, 24 ans et jeune maman, est agricultrice à Korbongou, une localité située à l'extrême Nord du pays. Dans cette région, les conditions de vie sont très difficiles. le taux de pauvreté avoisine 90% alors que la moyenne nationale est estimée à 58,7%. "La terre que j'exploite ne m'appartient pas. Ici les femmes n’y ont pas droit. Ce sont les hommes qui en héritent" explique-t-elle.

A la différence de quelques rares pays en Afrique de l'Ouest, au Togo, la terre n'appartient pas à l'Etat. Elle est détenue par les collectivités, les groupes de familles ou des individus qui la gèrent et en disposent comme ils le souhaitent. Mais cette gestion du foncier est souvent source de conflits et de revendications multiples. Dans de nombreuses sociétés, la femme ne peut hériter de la terre. Et pourtant, les femmes sont plus dynamiques dans le secteur agricole, la transformation et la commercialisation des produits agricoles. On estime la proportion de la population agricole à 62,3% des 6 millions d’habitants que compte le pays.            

A retenir

  • Au Togo, l’OMD 2 relatif à l’éducation pour tous est en passe d’être atteint à l’horizon 2015
  • La population agricole représente 62,3% des 6 millions d’habitants
  • Le secteur agricole représente 40% du Produit intérieur brut (PIB)
  • L’insécurité foncière touche beaucoup plus les femmes que les hommes. Elles sont exclues de l’héritage suivant le régime foncier coutumier.

En ce jour du mois de mars 2013, Lamisse participe à une rencontre des différents acteurs aux consultations nationales de l'agenda post 2015 sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Elle représente le groupement des femmes agricultrices de sa communauté. Pour elle, les choses doivent changer. " L'avenir de la femme n'évolue pas. J'espère que cette injustice va changer et que les femmes auront accès à la terre au même titre que les hommes." Elle souhaite aussi que l'Etat leur apporte plus de moyens en fertilisants, semences et mette à leur disposition des magasins pour stocker leurs produits. Le secteur agricole contribue à 40% au produit intérieur brut du pays.

Lamisse rêve de donner un meilleur avenir à son enfant. A bientôt trois ans, elle pourra l'inscrire au préscolaire, bénéficiant ainsi de la gratuité de l'école primaire pour tous au Togo, l'un des deux objectifs (en plus de l'OMD 6 relatif à la lutte contre le VIH/SIDA) qui pourrait probablement être atteint par le Togo à l’horizon 2015.

Le Togo fait partie des 19 pays africains qui comptent parmi la cinquantaine de pays dans le monde, choisie par les Nations Unies pour organiser des consultations nationales de l'après 2015. Depuis le 18 février 2013, des discussions nationales sur les priorités que nous jugeons essentielles et le futur que nous voulons après 2015, sont organisées avec différents groupes cibles, de tous les secteurs. Cette consultation se veut aussi large et ouverte que possible afin de permettre à une multitude de voix de se faire entendre, que ce soit celles des individus, des regroupements de personnes de différentes catégories sociales ou économiques, du secteur privé et des organisations de la société civile, des universités, des médias, des gouvernements, des organisations du système des Nations Unies, y compris les personnes les plus vulnérables.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Togo 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe