Programme de micro financements du Fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM)

Introduction

Le Programme de Micro Financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) est un mécanisme financier qui vise à trouver des solutions locales aux problèmes environnementaux globaux. Il est exclusivement destiné aux organisations de la société civile (ONG, Associations de Développement, Organisations Communautaires de Base), auxquelles il apporte des appuis techniques et financiers pour l’exécution des projets communautaires, susceptibles de contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la protection de l’environnement.

Initié en 1992, le PMF/FEM est financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial, mis en œuvre par le PNUD et exécuté par l’UNOPS. Il est présentement opérationnel dans 122 pays. A la fin de sa quatrième phase opérationnelle, en 2010, le Programme a financé plus de 14.000 projets communautaires.

Le PMF/FEM a effectivement démarré au Togo en décembre 2009. Depuis lors, il appuie et accompagne des initiatives communautaires de réduction de la pauvreté, par :

  • la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique,
  • la lutte contre les changements climatiques,
  • la protection des eaux internationales,
  • la lutte contre la dégradation des terres, et
  • la lutte contre les Polluants Organiques Persistants.

Objectifs

Contribuer à une meilleure gestion de l’environnement mondial, par l’accompagnement des ONG/associations/Organisations Communautaires de Base et des communautés de base, à la gestion des ressources naturelles et la création de liens entre la gestion durable des ressources naturelles et la réduction de la pauvreté.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer les capacités des acteurs non gouvernementaux et des communautés à la base pour la prise en compte des questions environnementales dans les actions de développement locales ;
  • Financer des portefeuilles de projets dans les domaines focaux du FEM ;
  • Développer des partenariats et mobiliser des ressources financières additionnelles ;
  • Capitaliser les résultats obtenus et les leçons apprises de la mise en œuvre des projets et assurer la réplication des bonnes pratiques.

Objectifs



A / Renforcement des capacités

Produit 1 : les ONG, les associations et les OCB maîtrisent les outils et approches de gestion des ressources naturelles et de l’environnement.

Produit 2 : les communautés bénéficiaires, dans leur majorité, ont adopté des comportements et des pratiques favorables à la conservation des ressources naturelles et à la protection de l’environnement.

Produit 3 : des mouvements et réseaux d’OSC environnementaux soutiennent et perpétuent les actions du PMF/FEM au Togo, et influencent les politiques et stratégies nationales en matière d’environnement.

Produit 4 : les femmes et les autres groupes vulnérables participent davantage au processus de prise de décisions en matière de conservation et d’utilisation durables des ressources naturelles, et de protection de l’environnement.

B / Financement des projets

Produit : plusieurs projets de conservation de la diversité biologique, de lutte contre les changements climatiques, de protection des eaux internationales, de lutte contre la dégradation des terres et de lutte contre les POPs sont financés chaque année par le PMF/FEM.

C / Partenariat et mobilisation de ressources

Produit 1 : la synergie entre le PMF/FEM et les programmes des agences du Système des Nations Unies et des autres partenaires au développement est effective.

Produit 2 : des ressources financières, internes et externes, additionnelles, sont mobilisées pour assurer le développement et la durabilité des initiatives appuyées par le PMF/FEM.

D / Capitalisation et diffusion des résultats

Produit 1 : les résultats obtenus et les leçons tirées de la mise en œuvre des projets appuyés par le PMF/FEM au Togo sont documentés ;

Produit 2 : les bonnes pratiques résultant de la mise en œuvre du PMF/FEM sont répliquées par les communautés à la base et d’autres acteurs intervenant dans le domaine de la gestion des ressources naturelles et la protection de l’environnement.

 

Ce que nous avons accompli à ce jour

Renforcement des capacités

L’animation des émissions radiophoniques sur le PMF/FEM, sa vision, ses objectifs et ses approches ; L’organisation de 5 ateliers régionaux pour les ONG, les Associations et les OCB, ainsi que les autres acteurs locaux de développement ; L’organisation de plusieurs ateliers de renforcement de capacité des organisations bénéficiaires ou non des financements du PMF/FEM, sur les outils et stratégies de gestion de gestion communautaire des ressources naturelles, d’une part, et les thématiques du FEM, d’autre part ; La présentation du PMF/FEM au cours de plusieurs ateliers organisés par les ONG et/ou leurs réseaux ; La diffusion des documents (stratégie nationale, guide de présentation des projets, directives générales pour les postulants au financement du PMF/FEM, …) à travers les mailing lists des faîtières d’ONG et des réseaux L’édition et la diffusion de plus de 500 pamphlets et autocollants sur le PMF/FEM ; Le suivi des projets financés par le PMF/FEM. Le 5e round de financement des micro-projets lancé et le processus de sélection en cours.

Financement et partenariats

Le PMF/FEM a financé 48 projets, en 4 rounds de financement, pour un montant total de 1.230.200 $US, soit environ 623.000.000 FCFA.

Partenariat et mobilisation des ressources

Par rapport au développement de partenariat et la mobilisation des ressources financières, plusieurs initiatives ont été prises par la Coordination Nationale du Programme. Il s’agit, entre autres, des rencontres avec le Responsable du département Environnement de la Banque Ouest Africaine de Développement (pour un éventuel appui financier), des échanges avec les Coordonnateurs Nationaux des projets en cours au Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, notamment le projet « Gestion des risques de catastrophe » et le projet « Renforcement des capacités pour la gestion de l’environnement (pour des appuis techniques et financiers, à la Coordination Nationale et aux organisations bénéficiaires des financements du PMF/FEM).Par ailleurs, avec l’appui du PNUD, la Coordination Nationale du PMF/FEM a négocié et obtenu un appui financier du Gouvernement (sur les fonds STAR que le FEM a alloué au Togo pour sa cinquième phase opérationnelle) pour un montant de 600.000 $US pour les quatre prochaines années.

Capitalisation et diffusion des résultats

Un processus de collecte d’information sur les facteurs de succès et les bonnes pratiques est en cours. Il doit permettre de les capitaliser et de les diffuser, aux niveaux national et international.

Perspectives

Depuis son démarrage au Togo, le PMF/FEM suscite un grand engouement auprès des organisations de la société civile. Ainsi, en moyenne, 150 ONG, Associations et organisations communautaires de base répondent à chaque appel à propositions de projets.

Les principaux défis du PMF/FEM sont la mobilisation des ressources additionnelles pour, non seulement accroître le nombre de projets qui seront financés par an, mais aussi pour renforcer la visibilité des actions du Programme, organiser des rencontres de partages d’expériences entre les partenaires du Programme, et capitaliser et vulgariser les facteurs de succès et les bonnes pratiques de lutte contre la pauvreté par la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles.

 

UNDP Around the world

You are at UNDP Togo 
Go to UNDP Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe